Phyco'Lys

Phyco'Lys

La culture de spiruline dans des conditions optimales et l’extraction naturelle à froid de ce photo pigment rendent possible l’obtention d’une phycocyanine d’excellente qualité.
Anti-oxydant Détoxication Spiruline Algue bleue Phycocyanine Chélateur métaux lourds Chélateur mercure Chélateur aluminium Stimulant immunitaire

poids: 30ml
prix: 30.00 €
port: 4,90€ Gratuit dès 60€ d'achats



L'algue bleue : la Phycocyanine à l’état pur !

Extrait de Spiruline fraîche fortement dosé en phycocyanine.

La culture de spiruline dans des conditions optimales et l’extraction naturelle à froid de ce photo pigment rendent possible l’obtention d’une phycocyanine d’excellente qualité.
Ce photo pigment  possède des propriétés bénéfiques pour la santé des consommateurs, démontrées au cours de nombreuses expériences réalisées in-vitro et in-vivo. Les études révèlent :
  • Une puissante activité antioxydant et anti radicalaire
  • Une protection et une détoxication du système foie-rein
  • Une protection cellulaire
  • Un soutien du système immunitaire
  • Une activité anti-inflammatoire
  • Un chélateur des métaux lourds

A/ La chimie vous intéresse ?

La phycocyanine est une phycobiliprotéine, C’est-à-dire un pigment protéique hydrosoluble ayant un rôle dans la photosynthèse, contenu dans les phycobilisomes des cyanobactéries. Les phycobiliprotéines sont constituées d’une apoprotéine et d’un chromophore lié de façon covalente à l’apoprotéine. L’apoprotéine de la phycocyanine est composée de 2 sous-unités protéiques : La sous-unité α (20,5 kDa) et la sous-unité β (23,5 kDa). Cette apoprotéine est reliée à un chromophore : 3 molécules de phycocyanobiline constituées du groupe bilin. Les molécules de phycocyanobiline sont reliées à l’apoprotéine par des ponts thio-éther avec un résidu cystéine.

undefined

B/ L’effet antioxydant :

La structure chimique de la phycocyanine est très proche de la structure de la bilirubine, produit de dégradation de l'hémoglobine (Bhat et al, 2001). La bilirubine est connue pour être un antioxydant physiologique important contre les espèces réactives à l'oxygène (ROS). Elle inhibe les modifications oxydatives des protéines plasmatiques et des résidus aromatiques des acides aminés. La capture des radicaux oxygène par la bilirubine protège l'albumine sérique aussi bien que d'autres cibles biologiques.
undefined

Structure chimique des chromophores bilins de phycocyanine (a) et bilirubine (b) Rappelons que les ROS sont impliquées dans diverses pathologies incluant les inflammations, les maladies neurodégénératives, l’athérosclérose, les cancers, les maladies hépatiques et rénales. L’énorme avantage de la phycocyanine est son large spectre d’action contre différents radicaux libres   Les phycobiliprotéines peuvent également servir de régulateurs de l’expression du système immunitaire. La phycocyanine n’a pas qu’un simple rôle d’antioxydant : elle intervient dans plusieurs mécanismes du système immunitaire tels que les inflammations.
Cette capacité à réduire l’inflammation s’explique au moins en partie par la capacité de la phycocyanine à lutter contre les ROS responsables des dommages cellulaires. Lors d’une inflammation, les macrophages excrètent trop de ROS tels que l’oxyde nitrique (NO). Cherng et al, (2007) ont testé la capacité de la phycocyanine à inhiber la synthèse de NO. L’oxyde nitrique produit par les macrophages va activer des enzymes qui ont pour cibles les pathogènes.

C/ Action détoxifiante du rein et du foie :

Une action importante est également son activité hépathoprotectrice et détoxifiante (système foie/rein) Plusieurs études ont montré l’action protectrice exercée sur le foie par un extrait aqueux de spiruline. Dans le cas de la fibrose chronique du foie, il a été montré in-vitro le rôle inhibiteur de l’extrait de spiruline sur les cellules responsables du développement de la maladie (cellules hépatites stellaires). L’effet régulateur de la phycocyanine sur  le foie est montré par l’étude de l’action sur les cellules de Küpffer. En complément le pouvoir de régulation du cholestérol sanguin par la spiruline a pu être expliqué en grande partie par la phycocyanine selon une étude Japonaise.

D/Action chélatrice : pour éliminer métaux lourds et toxines

Par ailleurs la capacité de la phycocyanine à protéger le foie contre des dommages oxydants par des résidus de molécules chlorés et les reins contre le mercure et les résidus de molécules chimiques de synthèse ont aussi été soulignés.

E/ En conclusion :

La phycocyanine est un produit très concentré ayant une action large et efficace qui n’a plus à faire ses preuves à ce jour. La biochimiste avec qui je travaille en a fait son produit phare !